Gironde : un appel à l’aide pour sauver Nougatine, un petit ânon de quelques jours

Pour sauver un petit ânon, une éleveuse cherche désespérément des volontaires pour lui donner le biberon dans le Médoc toutes les deux heures, jour et nuit.

Nougatine a besoin qu'on lui donne un biberon toutes les deux heures.
Nougatine a besoin qu’on lui donne un biberon toutes les deux heures. – Mickaël

Personne ne peut résister à sa frimousse ! Pourtant, c’est un appel à l’aide que lance en ce milieu de semaine une éleveuse de Jau-Dignac-et-Loirac dans le Médoc en Gironde pour tenter de sauver Nougatine, un ânon. Caroline Restiaux a en effet récupéré il y a quelques jours une ânesse et son petit dans une situation inquiétante. Leur propriétaire ne faisait pas le nécessaire après la naissance surprise de Nougatine.

Finalement, après quelques négociations, l’éleveuse a pu ramener les deux animaux chez elle pour en prendre soin. Mais, aujourd’hui, elle et son compagnon manquent de bras pour s’occuper notamment de l’ânon. Sa mère ne se laisse pas téter et il faut donc le nourrir au biberon… toutes les deux heures, jour et nuit, avec aussi des médicaments à donner ! Un rythme intenable pour le couple.

Coraline Restiaux cherche des volontaires pour prendre certains tours de garde, au moins pour les deux prochaines semaines. Histoire de bien remettre Nougatine sur pattes. N’hésitez pas ! Vous pouvez joindre l’asinerie Culture d’âne, les ânes du Médoc : 06 42 23 43 31.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *