Infanticide à Poitiers : une mère avoue avoir battu à la barre de fer son fils de 4 ans

Après la mort de leur fils âgé de quatre ans, les parents se sont eux-mêmes dénoncés au commissariat de Poitiers.

Un drame d’une rare atrocité. Fin juin, un couple s’est rendu au commissariat de Poitiers pour informer les policiers que leur fils âgé de quatre ans se trouvait inanimé à leur domicile. Selon la chaîne d’information CNews, la mère de famille aurait ensuite avoué avoir battu le petit garçon avec une barre de fer avant de le laisser inconscient sur un matelas. Une version des faits, confirmée par son compagnon et père de l’enfant.

Le petit garçon a été retrouvé sans vie sur un matelas

En effet, à leur arrivée sur place, les forces de l’ordre ont découvert le corps sans vie du garçonnet de quatre ans. La jeune victime gisait sur le matelas évoqué par sa maman. Il était malheureusement décédé. La mère infanticide a ensuite été placée en garde à vue pour le meurtre de son fils.

D’après CNews, l’enfant avait été placé par les services sociaux et venait tout juste de revenir chez ses parents… Atteint de troubles du comportement, il avait fait l’objet d’un placement judiciaire car le couple n’arrivait pas à s’occuper correctement de lui.

La chaîne d’information a ajouté que le papa de la victime était un grand consommateur de produits illicites alors que la mère était instable psychologiquement. Une enquête a été ouverte pour “violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur par ascendant”. Pour le moment, le parquet de Poitiers, qui a confié les investigations à la Police judiciaire, n’a pas dévoilé les résultats de l’autopsie.

Les parents se sont eux-mêmes dénoncés

Alors qu’en mai dernier, BFMTV annonçait la sortie de prison de Fabienne Kabou, après le meurtre de sa fille âgée de 15 mois. Un fait divers qui avait profondément marqué les Français. En 2013, Fabienne Kabou avait abandonné sa fille de quinze mois sur la plage de Berck-sur-Mer dans le Nord-Pas-de-Calais. La maman avait laissé son bébé sur la plage tandis que la marée montait. Puis, elle était rentrée chez elle, en région parisienne.

Source utilisée :

CNews

YouTube

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *