Lou Doillon et Charlotte Gainsbourg, aperçues en train de quitter le domicile de Jane Birkin : triste VIDEO

Après l’annonce de la mort de Jane Birkin, les deux filles de l’icône, Lou Doillon et Charlotte Gainsbourg, ont été aperçues en train de quitter le domicile de leur défunte mère…

Jane Birkin n’est plus. La chanteuse et icône des sixties a été retrouvée morte à son domicile parisien du VIe arrondissement, rue d’Assas, ce 16 juillet. Elle s’en est allée à 76 ans rejoindre son grand amour Serge Gainsbourg et sa fille décédée tragiquement en 2016 à la suite d’une chute du quatrième étage de son immeuble, Kate Barry. Désormais, ce sont ses deux autres filles, Lou Doillon et Charlotte Gainsbourg, qui sont en deuil. Toutes deux ont été aperçues ce 16 juillet en train de quitter le domicile de leur défunte mère. Des images bouleversantes.

Lou Doillon et Charlotte Gainsbourg, aperçues après la mort de Jane Birkin

Quelques heures après l’annonce officielle de la mort de Jane Birkin, ce 16 juillet, les filles de la muse de Serge Gainsbourg ont été aperçues par les caméras de BFMTV en train de quitter le domicile de leur mère bienaimée. Lou Doillon, 40 ans, fruit de son ancien amour avec le réalisateur Jacques Doillon, est montée dans un taxi, l’air évidemment triste. Il semblerait qu’elle ait été accompagnée de son discret compagnon, Stéphane Manel. Quant à sa sœur, Charlotte Gainsbourg, 51 ans, elle a également été aperçue, casquette visée sur la tête, en train de monter dans un taxi. A ses côtés, se trouvait son conjoint Yvan Attal, qui partage sa vie depuis 1991.

Charlotte Gainsbourg, “ramassée par Yvan Attal”

Nul doute que le père de ses trois enfants Ben, 26 ans, Alice, 20 ans, et Jo, 12 ans, sera un soutien considérable pour Charlotte Gainsbourg dans cette épreuve. Il l’avait d’ailleurs aidée à surmonter le deuil après la mort de son père, Serge Gainsbourg, en 1991. “C’est Yvan Attal qui m’a ramassée. Je l’ai recroisé un mois après que mon père soit mort. Et je me souviens, je pleurais tout le temps. J’étais une loque… Et puis je suis tombée amoureuse“, avait-elle confié au micro de France Inter.

Lou Doillon : ce qu’elle admirait chez sa mère

Lou Doillon n’a jamais caché l’admiration qu’elle vouait à sa célèbre mère, dont elle louait notamment l’esprit libre et indépendant. “Ma mère, Jane Birkin, était l’une des premières femmes à assumer totalement le fait d’être mère dans les années 1970 (…) J’ai été embarquée sur les tournées, je vivais en backstage quand elle était au théâtre. Elle a toujours mis ses enfants dans sa vie professionnelle, elle n’a jamais caché qu’elle en avait et, en plus, elle a eu la liberté d’avoir 3 enfants avec 3 types différents ce qui était assez dingue à l’époque“, avait-elle déclaré au micro du podcast Bliss Stories.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *