Un garçon qui aide sa mère à balayer les rues voit débarquer ses camarades de classe munis de balais et de râteaux – Histoire du jour

Un jeune adolescent a écrit une rédaction sur “son super-héros préféré”, et l’enseignante a été si impressionnée qu’elle l’a fait entendre au reste de la classe. Ils ont tous été émus et ont fait quelque chose qui a changé la vie de l’adolescent.

“Mon super-héros préféré”, Sebastian a commencé à lire devant toute sa classe, puis il s’est arrêté. Il était nerveux à l’idée de lire sa rédaction, mais son enseignante, Mme Evans, a dit qu’elle était tellement impressionnée par ses mots qu’elle voulait que toute la classe l’entende.

“Continue, Sebastian”, a encouragé l’enseignante.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

“Ma mère est mon héroïne préférée”, a-t-il poursuivi. “Certains pourraient se moquer de moi en disant une chose pareille, mais ma mère est la personne la plus travailleuse du monde. Elle nous a élevés seul, moi et mes deux frères, et nous n’avons jamais manqué de rien. Elle nous montre aussi à quel point elle nous aime, ce que j’aime chez elle. Notre famille est la plus importante pour elle, et elle nous a fait une promesse très spéciale.”

“Qu’est-ce qui se passe ?”, leur demanda le garçon, encore abasourdi, et Mme Evans se tourna vers lui.

“C’est quoi la promesse ?”, a interrompu un garçon de la classe.

Sebastian a souri et s’est mouillé les lèvres avant de continuer à lire. “Ma mère a promis de nous trouver une maison avant la fin de l’année. Nous vivons dans une caravane, et c’est un peu petit avec trois garçons. Je ne sais pas si ma mère pourra tenir sa promesse parce qu’elle a eu un accident récemment, alors je l’aide aussi.”

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

“Comment tu fais pour l’aider ?”, a demandé une adolescente.

“Chut, tout le monde. Laissez Sébastien finir de lire”, gronda gentiment Mme Evans.

“”Ma mère est balayeuse pour la ville, mais elle est restée à la maison pour essayer de se rétablir. Elle est en congé maladie, mais je voulais quand même l’aider. Quelqu’un doit faire son travail. Donc je suis allé voir son patron et j’ai commencé à faire son travail. Je ratisse les feuilles dehors, surtout parce qu’elles tombent si souvent maintenant. Mais j’ai réalisé combien c’était difficile et qu’un vrai super-héros ne porte pas de cape et ne part pas à l’aventure. Un vrai héros prend soin de sa famille, et j’espère grandir et devenir aussi héroïque que ma mère. Merci.”

Suite à sa lecture, il y avait un grand silence dans la salle. Il était évident que toute la classe était émue par la rédaction de Sebastian et restait sans voix. Finalement, Mme Evans a pris la parole.

“C’était fantastique, Sebastian. Vraiment. Ta mère peut être fière.”

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels“C’était génial, Sebs”, a dit son copain quand Sebastian s’est rassis.

Le reste de la classe a lu ses rédactions aussi, et Sebastian a commencé à se sentir un peu bête parce qu’ils parlaient tous de super-héros comme Iron Man, Thor et Wonder Woman. Il était le seul à avoir écrit sur une personne réelle.

Il a demandé à Mme Evans à ce sujet à la fin de leur cours, se sentant un peu gêné.

“C’est exactement pourquoi tes camarades de classe et moi avons été impressionnés, Sebastian. Peu d’enfants comprennent la bravoure d’une mère et sa bonté envers ses enfants. En ce qui me concerne, tu es le seul à avoir compris le devoir”, lui a-t-elle assuré, et Sebastian a quitté l’école ce jour-là en étant plutôt fier de lui. Il avait hâte de le montrer à sa mère.

***

Quelques jours plus tard, Sebastian remplaçait à nouveau sa mère, et on lui a demandé de nettoyer sa propre rue. C’était un travail difficile, car il y avait beaucoup d’arbres autour des caravanes dans leur quartier, mais il aimait quand même ça. Ses jeunes frères l’ont aidé lorsqu’il a commencé à nettoyer son entrée et son avant-cour.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Pendant qu’il balayait, Sebastian a entendu un vacarme, et soudain, plusieurs voitures ont commencé à se garer dans la rue. Cela semblait étrange au jeune garçon car peu de gens fréquentaient leur quartier.

“Sebastian !”, il a entendu la voix de Mme Evans. Elle sortait de l’une des voitures. Les sourcils de Sebastian se sont levés en voyant son enseignante. Peut-être qu’elle est venue pour parler à sa mère, pensa-t-il. Mais ensuite, il a vu ses camarades de classe sortir des autres voitures et certaines de leurs mamans étaient là aussi. Mais la plus grande surprise est venue quand ils ont ouvert les coffres et ont sorti des râteaux, des balais et des sacs-poubelles.

“Sebastian ! Nous sommes là pour t’aider !”, lui a dit Linda, une camarade de classe, en souriant et en tenant un balai à la main.

Avant qu’il ne s’en rende compte, ses camarades de classe ratissaient les feuilles et ramassaient les ordures. Sebastian était si confus. Il ne savait pas quoi dire, et même ses frères étaient sous le choc.

Leur mère est sortie avec ses béquilles et s’est approchée de son enseignante. “Mme Evans, bonjour !”, a-t-elle salué comme si elle savait ce qui se passait.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

“Qu’est-ce qui se passe ?”, leur a demandé Sebastian, toujours étonné, et Mme Evans s’est tournée vers lui.

“Comme Linda te l’a dit, nous t’aidons. Tes amis et moi avons été si impressionnés par ta rédaction que j’ai décidé d’organiser quelque chose. Ta mère a trouvé que c’était une bonne idée ; nous avons même l’approbation de la ville. N’est-ce pas excitant ?”, a-t-elle expliqué joyeusement.

“Je suis si fière de toi, Sebastian. Regarde ce que tu as inspiré”, a ajouté sa mère en montrant du doigt tous les enfants qui travaillent dur comme lui. “Toi et tes frères, vous êtes mes super-héros préférés”.

Sebastian a regardé tout le monde, ne sachant pas comment exprimer sa gratitude. Il avait envie de rire, d’applaudir, de pleurer, de sauter, de les embrasser, et bien plus encore. Mais il devait continuer à travailler, alors il a oublié les émotions qui montaient de sa poitrine et a continué à travailler.

Le travail de la journée aurait pris beaucoup de temps, mais ils l’ont terminé rapidement avec l’aide de toute la classe de Sebastian. C’était l’une des leçons les plus précieuses que ces enfants ont apprises avant le lycée, et elle est enracinée en eux pour toujours.

A des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Mme Smith n’était pas en mesure de s’offrir une maison pour Noël, mais après quelques mois, elle a finalement versé l’acompte pour une maison de trois pièces et deux salles de bain dans un excellent quartier de la ville. Sebastian eut sa propre chambre, et ses frères devaient se partager l’autre. Les frères n’arrivaient pas à croire que leur mère avait réussi à tenir sa promesse.

Pendant ce temps, les camarades de classe de Sebastian, avec l’aide de leurs parents, ont donné à la famille de Sebastian des meubles usagés et beaucoup d’autres choses pour leur maison. Sebastian et sa famille étaient reconnaissants de la générosité et de la gentillesse de chacun.

Ce qui n’était au départ qu’un simple devoir de rédaction a inspiré les familles à travailler ensemble et à être des super-héros pour les autres.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Parfois, les meilleures leçons que vous apprendrez à l’école viennent de vos camarades. Sebastian a montré à ses camarades de classe à quoi ressemble un vrai super-héros. D’autre part, ils lui ont montré le sens et le pouvoir de la gentillesse et de la générosité.
  • Les parents sont les plus grands super-héros. Sebastian a compris que sa mère était le véritable héros de sa vie, avec son amour sans fin et son éthique de travail très stricte.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *