Un petit garçon sans bras rêve de devenir policier, et un jour, un policier l’habille comme son collègue

Ce qui commence comme une rencontre fortuite entre un garçon et un policier déclenche un partenariat spécial et une amitié spéciale, attirant des critiques élogieuses et des millions de cœurs réconfortants.
Nous rencontrons souvent des histoires inspirantes de personnes qui ont surmonté l’adversité avec leur volonté et leur courage. Ces histoires touchantes servent de phares lorsque l’espoir semble être une vocation lointaine.

Un petit garçon sans bras rêve de devenir policier, et un jour, un policier l’habille comme son collègue
L’histoire que nous partageons aujourd’hui est celle d’un garçon avec de grands rêves et de l’autodétermination qui a trouvé un mentor et un ami qui a changé sa vie pour le mieux.
Harrison Humphries n’est pas un garçon ordinaire de six ans. Comme les autres enfants de son âge, il adore les jouets et les jeux, mais il a aussi d’autres aspirations. Même s’il est né sans armes, il reste optimiste quant à son avenir.

Un petit garçon est né sans os de jambe, sans os de hanche, sans os du péroné et sans os du fémur. À sa naissance, les médecins ont dit à sa mère, Tara, qu’il ne marcherait jamais, ne se nourrirait jamais et ne ferait jamais quoi que ce soit que font les enfants de son âge.

Un jour de 2021, alors qu’il jouait avec ses camions jouets, Humphries a rencontré l’agent Rolf Seiferheld du service de police de Duluth, au centre-ville de Duluth, en Géorgie.
Le policier local était en patrouille et s’est assis pour discuter avec le garçon.

Un petit garçon sans bras rêve de devenir policier, et un jour, un policier l’habille comme son collègue
Peu de temps après, l’officier Seiferheld et Humphries ont commencé à se rencontrer tous les vendredis et ont formé une amitié improbable et un doux partenariat. Ils ont tous deux hâte de se revoir chaque semaine, et le policier de Duluth considère que c’est le moment fort de sa semaine.

Humphries aimait accompagner son mentor en patrouille et prenait même le volant de la voiture de patrouille de l’agent Seiferheld. Le garçon a également aidé le policier à garder ses outils en bon état.

L’agent Seiferheld a aimé former Humphries en tant qu’associé et a été touché par sa conviction de devenir enquêteur et policier. Ce qui est surprenant, c’est que les amis et partenaires partagent la même philosophie policière.

Humphries veut « aider les gens à aller mieux », tandis que l’agent Seiferheld veut « être gentil et traiter les gens comme vous souhaitez être traité ». Montrez-leur le respect qu’ils méritent.

Un petit garçon sans bras rêve de devenir policier, et un jour, un policier l’habille comme son collègue
Avec l’agent Seifer comme mentor et compagnon, Tara est optimiste que son fils deviendra un policier exemplaire. Elle a particulièrement félicité la police de Duluth pour avoir fait preuve de respect, de gentillesse et d’amour envers le petit Humphries.
« Je pense que c’est une relation qui peut continuer à se développer, un partenariat, c’est ce que devrait être une communauté », a déclaré Tara.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *