Garou vit maintenant dans une cabane perdue au sein de la forêt québécoise qu’il avait achetée avant

Le chanteur Garou (Pierre Garand) n’est pas seulement célèbre dans son pays.

Né à Sherbrooke, l’artiste québécois a conquis l’âme des admirateurs de son talent à travers le monde.

On peut dire que tout au long de sa carrière, au gré des concerts, il a fait des tournées partout dans le monde.

Garou vit maintenant dans une cabane perdue au sein de la forêt québécoise qu’il avait achetée avant

Tout le monde se souvient de son entrée dans le monde de la musique en interprétant Quasimodo dans la célèbre comédie musicale « Notre-Dame de Paris ».

L’artiste a répété à plusieurs reprises qu’il aime une vie paisible et qu’après les concerts, il veut toujours se reposer au coeur de la nature bien sûr.
En 2008, dans une interview, il a déclaré que depuis dix ans, il possédait une forêt non loin de sa ville natale, où se trouvait un grand bâtiment au bord du lac.

Le chanteur a avoué avoir acheté ce nom de domaine grâce à la célèbre comédie musicale.
Il a affirmé à plusieurs reprises qu’après toutes les turbulences, il profite toujours de la nature, des oasis de paix et aime même boire l’eau de son lac.

Garou vit maintenant dans une cabane perdue au sein de la forêt québécoise qu’il avait achetée avant

Au cours des dernières années, l’artiste est rarement apparu à la télévision. Cependant, récemment, il a été invité à la Star Academy, où il a parlé de sa maison dans les bois au Canada.
Garou raconte comment il aménage les endroits où il aime passer du temps.
Après un grave accident, un emploi chez The Voice et une rupture avec les femmes, le chanteur de 50 ans a admis avoir besoin de paix et la nature.la nature et l’ambiance écologique.

Dans son domaine, il y a aussi un ancien atelier spécialisé dans la restauration d’objets en bois qu’il aime bricoler, a expliqué Garou à RTL Belgique.

Garou vit maintenant dans une cabane perdue au sein de la forêt québécoise qu’il avait achetée avant

Mais Garou est toujours plein d’énergie et comme il le dit, il est « l’esprit de fête ». »
« On s’amusait à la maison, dans la grange, à jouer aux cartes, à faire de la musique », raconte l’artiste

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *