À 52 ans, Gad Elmaleh sans détour sur sa consommation d’alcool : « C’était trop, je… ».

Entre les nombreux hauts et bas qu’il a connus dans sa carrière, Gad Elmaleh a à peu près tout vécu en 30 ans de carrière.

Et si le grand public connaît surtout le clown sur scène, alors l’homme dans la vraie vie a dû affronter de nombreux démons, dont des alcooliques. Il l’a expliqué il y a quelques mois.

Si certaines tentations sont plus accessibles dans le show business, l’alcool reste un problème de santé publique dans tous les milieux.

Et sa consommation excessive peut frapper n’importe qui. Au fil des années, plusieurs stars ont témoigné de leurs luttes dans ce domaine, tandis que d’autres, moins fortunées, ont carrément perdu la vie à cause de leur addiction.

Gad Elmaleh, qui a longtemps gardé sa vie privée secrète, a rejoint la première catégorie il y a quelques mois.

Après avoir traversé le désert suite à une affaire de plagiat, l’humoriste est récemment revenu sur scène avec un nouveau spectacle et plusieurs projets.

Mais il n’oublie pas les galères qu’il traverse et profite de cette période d’introspection pour découvrir plusieurs thèmes.

Heureusement, Gad se souvient que l’alcool est devenu une partie de sa routine quotidienne sans s’en rendre compte :

Moi, je buvais tout le temps. J’étais content, j’ai bu. J’étais malheureux, j’ai bu. Je donne une bonne performance, j’étais ivre. Mauvais spectacle, j’étais ivre. Il était trop…

Gad Elmaleh a parlé honnêtement de sa relation avec l’alcool

Interrogé par le JDD en 2022, celui qui a spécifiquement mentionné l’alcool dans son croquis d’australopithèque a été honnête :

J’ai arrêté de boire le 21 août 2021. Sur scène, je me qualifie d’« alcoolique asymptomatique ». Un alcoolique n’est pas toujours un mec qui se roule par terre et saigne du nez. C’est aussi un mec cool qui rigole en buvant des coupes de champagne.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *