PHOTO – Léa Salamé en maillot de bain : elle fait sensation en vacances !

Après une nouvelle année chargée, Léa Salamé a pris quelques jours pour profiter de ses vacances en famille. À cette occasion, la journaliste a dévoilé quelques clichés sur son compte Instagram ce dimanche 6 août.

L’année qui vient de s’écouler une nouvelle fois a été placée sous le signe du travail intense pour Léa Salamé.

Entre la matinale de France Inter, la présentation des émissions Quelle époque ! – depuis septembre 2022 – et Vous avez la parole, diffusées sur France 2, la journaliste a eu un emploi du temps chargé.

Alors, cet été, la Franco-Libanaise de 43 ans s’est accordée une pause amplement méritée, en Corse.

En témoigne une série de photographies publiée sur Instagram ce dimanche 6 août.

Après une nouvelle année chargée, Léa Salamé a pris quelques jours pour profiter de ses vacances en famille. À cette occasion, la journaliste a dévoilé quelques clichés sur son compte Instagram ce dimanche 6 août.

L’année qui vient de s’écouler une nouvelle fois a été placée sous le signe du travail intense pour Léa Salamé.

Entre la matinale de France Inter, la présentation des émissions Quelle époque ! – depuis septembre 2022 – et Vous avez la parole, diffusées sur France 2, la journaliste a eu un emploi du temps chargé.

Alors, cet été, la Franco-Libanaise de 43 ans s’est accordée une pause amplement méritée, en Corse. En témoigne une série de photographies publiée sur Instagram ce dimanche 6 août.

« Sans doute l’endroit le plus sublime et le mieux conservé de la Méditerranée ».

Relativement discrète quant à sa vie personnelle, Léa Salamé avait tout de même chanté les louanges de l’île de Beauté en 2019, dans les colonnes de Corse Matin.

Car avant de faire de ce lieu sa destination phare des vacances, la compagnie de Raphaël Glucksmann avait l’habitude de poser ses bagages en Grèce.

Après sa première visite, le journaliste avait nommé : « Le choc a été immédiat.

C’est sans doute l’endroit le plus sublime et le mieux conservé de la Méditerranée. La minéralité, l’âpreté, la violence même, de la nature , me désarçonnent à chaque fois. »

Face aux paysages variés qu’offre l’île, le journaliste avait également nommé : « Sur la route de Marinca, nous nous arrêtons régulièrement, juste pour regarder, en silence.

» Elle avait également révélé qu’elle devait cette découverte au père de son fils, qui, « dès [leurs] premières rencontres, [lui avait] dit : « Il faut que je t’emmène voir mon paradis. » »

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *