Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau : en famille au ski, le couple fait « le plein d’énergie ».

Jamelle Debbouze et Melissa Theuriau : Le ski en famille laisse le couple « plein d’énergie ».

Satisfaits tant dans leur vie professionnelle que personnelle, Jamel Debbouze et Mélissa Theuriau profitent de la neige en famille, comme en témoignent deux photos postées ce week-end.

La journaliste de 45 ans écrit sur son compte Instagram les joies des sports d’hiver.

Au travail comme dans leur vie personnelle, Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, qui se sont dit « oui » le 7 mai 2008, semblent toujours aussi satisfaits et heureux qu’ils l’étaient au début de leur relation.

Ce samedi 17 février, la journaliste, productrice de documentaires et comédienne de 45 ans a partagé sur son compte Instagram deux tendres photos prises lors d’un séjour au ski.

« Plein d’énergie dans ma station préférée au monde », écrit la maman, précisant que les photos ont été prises à la station de l’Alpe d’Huez, située au cœur du massif de la Grande Rousse en Isère, à 1860 m d’altitude.

Sur la première photo, une quadragénaire, le visage illuminé par un large sourire, pose avec son amoureux au milieu de montagnes enneigées. Sur le second on reconnaît le comédien, acteur et producteur de 48 ans.

On peut également voir deux personnages plus discrets, que nous supposons être Léon et Lila, les enfants du couple, nés respectivement en 2008 et 2011, dont les prénoms n’ont pas été choisis au hasard.

Melissa Thurio et Jamel Debbouze, bien que réservés lorsqu’ils parlent de leur vie personnelle, partagent parfois des bribes de leur quotidien sur les réseaux sociaux et dans l’espace médiatique.

L’été dernier, la journaliste avait évoqué son parcours et sa vie de maman dans les colonnes de Madame Figaro.

« La transmission est au cœur de nos métiers, mais je n’aime pas l’idée d’enseigner par des leçons de morale », a-t-elle expliqué à nos confrères.

Même si nous ne nous efforçons pas d’y parvenir, notre lutte apporte le succès à [nos enfants] et à leurs questions. connecté avec le nôtre. »

Quelques mois plus tôt, à l’automne 2022, c’est son mari qui s’était exprimé lors d’un entretien au JDD.

« Je gâte mes enfants », dit tendrement l’inoubliable traducteur de Numerobis dans le film « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ». « Je ne veux pas qu’ils souffrent comme moi. »

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *