Quel est le meilleur âge pour se marier en minimisant les risques de divorce ?

Lorsque deux personnes sont vraiment bien ensemble, qu’elles s’aiment, il est normal qu’elles veuillent passer leur vie ensemble : planifier leur avenir, peut-être fonder une famille. C’est pourquoi, bien que cela ne soit en aucun cas obligatoire, de nombreuses personnes choisissent de se marier et de sceller ainsi leur relation, en la définissant comme unique et durable.

Mais parfois, l’amour ne suffit pas. Il est certes la base sur laquelle repose une relation, mais il peut ne pas suffire pour se marier : une étude révèle l’importance du facteur âge et, par conséquent, les années les plus favorables pour se marier.

Mieux vaut se marier très jeune ?

Mieux vaut se marier très jeune ?

Se marier est facile. Nous parlons de l’acte lui-même, de la proposition de mariage et de la signature nécessaire pour rendre un document officiel. Organiser de somptueux mariages, des banquets de célébration et bien d’autres préparatifs ne sont pas vraiment nécessaires. Cependant, la partie la plus difficile est celle qui survient après être devenus mari et femme : le mariage est une question d’équilibre et de compromis.

Il faut donc la maturité nécessaire pour que la relation dure “pour toujours”. Lorsqu’on est amoureux, tout semble possible, mais le temps et la croissance personnelle peuvent changer la dynamique de la relation. Analysons donc l’âge auquel il serait préférable de se marier pour réussir son mariage, car c’est précisément avec ce critère que l’on a une maturité proportionnellement différente.

La jeunesse initiale, l’adolescence, cet amour brûlant, passionné, dévorant, enveloppant… À cette période de la vie, chaque sentiment est particulièrement vif et il n’est pas surprenant que de nombreux couples se laissent emporter par l’enthousiasme et finissent par dire ce “oui” définitif. Un choix précipité ? Pas toujours, bien sûr, mais une étude indique que se marier trop jeune, c’est-à-dire dès la majorité ou peu après la vingtaine, n’est pas toujours un choix gagnant.

Pourquoi il est préférable d’attendre pour se marier

Pourquoi il est préférable d'attendre pour se marier

En effet, ceux qui se marient dans cette tranche d’âge ont jusqu’à 50 % de chances en plus de divorcer. La raison en est facilement imaginable : les sentiments “brûlants”, l’excès, les actions impulsives ont tendance à avoir un coût au fil des ans, celui de l’inexpérience. À peine sorti de l’adolescence, il est probable que l’on n’a pas encore pris ses marques dans le monde du travail et surtout que l’on n’a pas encore une vision claire de soi, de la personne que l’on aspire à devenir. Cependant, il suffit de quelques années seulement pour voir une différence radicale.

Ceux qui se marient après 25 ans, étant essentiellement plus matures, sont mieux préparés à affronter la vie de couple, ayant en outre une identité propre mieux définie. Mais ce n’est pas tout : dit comme ça, il semblerait qu’il suffise d’attendre d’avoir environ 25 ans pour se marier sans souci. Ce n’est évidemment pas le cas.

La tranche d’âge idéale pour se marier

Il y a aussi une “limite d’âge”, une période au-delà de laquelle les chances de divorce augmentent de 5% pour chaque année “dépassée”, soit 32 ans. Eh oui : trop tôt n’est pas bon, mais trop tard n’est pas recommandé non plus. Cette fois-ci, ce n’est pas le manque d’expérience qui entre en jeu : il s’agit plutôt du contraire.

Passé 30 ans, on est plus conscient, beaucoup plus conscient : on n’a pas l’intention de changer et donc on est moins enclin au compromis, et comme si cela ne suffisait pas, on se souvient des relations passées qui ont mal tourné et voilà que les déceptions amoureuses se transforment en désillusion. À la lumière de ces données, la meilleure tranche d’âge pour dire le fameux “oui, je le veux” semble être entre 28 et 32 ans. Et vous, qu’en pensez-vous?

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *