Une fillette de 5 ans a besoin d’un rein : son institutrice fait un choix courageux

Les motivations qui poussent les gens à devenir enseignants vont au-delà de leur amour pour la matière qu’ils enseignent. De nombreuses personnes choisissent de consacrer une partie de leur vie à l’éducation pour des raisons plus nobles. L’enseignement d’une matière n’est que la partie émergée de l’iceberg. De nombreuses personnes essaient d’apporter à leurs élèves quelque chose de plus : des valeurs, du soutien, de l’aide et de l’expérience.

Une enseignante de maternelle du nom de Robin Mach, originaire du Missouri (États-Unis), a récemment fait preuve d’un dévouement et d’un amour pour son travail qui vont bien au-delà de toutes les attentes, en aidant une petite élève en difficulté.

FOX 2 St. Louis/Youtube/Screenshot

 

La petite Kayleigh Kulage est née prématurément à seulement 26 semaines et a lutté pour sa vie dans l’unité de soins intensifs néonatals pendant 158 jours. Malgré les difficultés rencontrées, Kayleigh ne s’est jamais plainte de sa douleur, et sa mère est reconnaissante d’avoir une petite fille aussi courageuse.

Robin Mach est professeure à l’école de Kayleigh et, au fil des ans, a développé un lien très fort avec elle. Elle s’est rendue chez elle pour des cours particuliers et a vu de ses propres yeux les conditions difficiles dans lesquelles la petite fille vit et les luttes qu’elle mène chaque jour.

Le lien entre Robin et Kayleigh s’est renforcé au fil du temps et l’enseignante a décidé de faire quelque chose d’extraordinaire pour changer la vie de la petite fille. Elle a décidé de faire don d’un rein à Kayleigh, lui permettant ainsi de mener une vie normale, d’aller à l’école et d’être débarrassée des tubes et des fils qui l’entourent. “Si un enfant a besoin d’un sac à dos ou de chaussures à l’école, je lui en donne”, a expliqué l’enseignante. “C’est un peu la même chose…. Kayleigh avait besoin d’un rein et j’ai décidé de lui donner le mien”, a-t-elle ajouté.

FOX 2 St. Louis/Youtube/Screenshot

Après une intervention chirurgicale qui a suscité l’inquiétude des parents et une attente éprouvante pour vérifier le succès de la transplantation, la petite fille a désormais un nouvel espoir dans la vie.

Elle pourra aller à l’école, se baigner en paix, aller à la plage et faire toutes les choses qui lui étaient interdites auparavant. “C’est une petite fille très forte, elle aime montrer la cicatrice et son nouveau rein”, a expliqué Desiree Kulage, la maman de Kayleigh.

Tout le monde n’est pas capable ou désireux de donner un rein comme Robin l’a fait, mais sa gentillesse et sa générosité ont donné la priorité au bien-être de son élève. “Je pense que les gens ne réalisent pas à quel point il est facile de donner un organe, alors j’espère qu’en partageant notre histoire, plus de gens penseront à le faire”, a commenté l’enseignante.

Combien de personnes ont la chance de rencontrer des individus aussi exceptionnels ?

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *