Un mannequin défie tous les préjugés et se présente devant tout le monde avec son “monosourcil”

Prendre soin de sa personne est aujourd’hui un mantra, et les centres où l’on se rend pour obtenir l’apparence que l’on souhaite sont nombreux. Être bien dans sa peau est essentiel pour trouver l’équilibre et mieux vivre avec les autres. Il est de plus en plus courant, par exemple, d’avoir recours à des traitements d’épilation pour se mettre en valeur, mais les hommes et les femmes ne se sentent pas toujours bien après avoir éliminé les poils superflus.

C’est en tout cas ce que pense une célébrité qui s’est fait un nom dans le monde de la mode en raison de sa particularité physique. Voyons qui elle est.

Beaucoup d’entre nous ont déjà entendu parler du mannequin Sophia Hadjipanteli, âgée de 25 ans seulement, qui est devenue une icône mondiale grâce à son choix “audacieux” de ne pas s’épiler les sourcils. La jeune femme a connu un succès fulgurant et est devenue le porte-parole de ceux qui ont choisi de ne pas se soumettre aux clichés imposés par la société.

Originaire de Chypre, Sophia a fait polémique à cause – ou grâce – à son apparition au Festival de Cannes. Vêtue d’une superbe robe noire avec une traîne, des strass et un long décolleté frontal, la jeune femme a attiré l’attention de beaucoup et a manifestement fait sensation une fois de plus en choisissant de ne pas se faire épiler. Son désormais célèbre monosourcil a fait mouche et lui a donné l’occasion de rappeler ce qu’elle pense de ce sujet.

“Les gens me connaissent maintenant telle que je suis. J’ai toujours voulu être moi-même et faire ce que j’aime. Je suis têtue et rebelle, mais je pense que cela m’a aidée à atteindre mes objectifs. Je me suis toujours distinguée des autres et, même à l’école, j’étais extravagante.”

Des caractéristiques qui la rendent unique, qui lui ont donné la célébrité, mais qui sont aussi très critiquées.

Nombreux sont ceux qui se servent de son apparence, de ses déclarations et de sa façon d’être pour l’attaquer. On lui dit souvent de s’épiler pour avoir l’air plus gracieuse, mais elle ne veut pas le faire et se montrer habillée de façon excentrique sur le tapis rouge de Cannes, avec son monosourcil bien visible et en affichant son assurance habituelle, n’était rien d’autre qu’une façon de l’affirmer une fois de plus.

Que pensez-vous de son apparence et de son message sur l’acceptation de soi ?

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *